International

Toute l'actualité africaine sur La Libre Afrique.

Le leader de l'opposition en République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a déclaré jeudi que le président Joseph Kabila et le président de la Commission électorale avaient "déclaré la guerre au peuple congolais", en annonçant qu'il n'y aurait pas d'élection présidentielle avant 2019.

"Devant cette énième forfaiture, Joseph Kabila et son serviteur Corneille Nangaa ont déclaré la guerre au peuple congolais et se sont de ce fait disqualifiés", a affirmé Félix Tshisekedi, à l'issue d'une réunion de l'opposition à Kinshasa.