International

Le parti au pouvoir en République démocratique du Congo a désigné a sa tête l'ambassadeur en Belgique, un proche du président congolais Joseph Kabila, à un peu plus de dix-huit mois de la prochaine présidentielle, indique samedi le site internet de cette formation politique. 

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) annonce qu'Henri Mova Sakanyi a été choisi en congrès extraordinaire pour succéder à Évariste Boshab à la tête du parti présidentiel. Nommé ministre de l'Intérieur en décembre, M. Boshab devait abandonner ses fonctions, la Constitution congolaise disposant que "les fonctions de membre du gouvernement sont incompatibles [...] avec toute responsabilité au sein d'un parti politique".

Porte-parole du gouvernement de 2004 à 2007 et plusieurs fois ministre, M. Mova Sakanyi occupe un poste clef de la diplomatie congolaise : il est ambassadeur de la RDC à Bruxelles, et à ce titre représentant du Congo auprès de la Belgique, son ancienne puissance coloniale et de l'Union européenne, son premier bailleur institutionnel. Cet ancien ambassadeur à Moscou, a également été conseiller à la présidence congolaise en 1999 et 2000, sous Laurent-Désiré Kabila, père de l'actuel président.

Il lui appartient de remettre en ordre de marche le parti en vue de la série de scrutins devant commencer en octobre par les élections locales et provinciales pour s'achever fin novembre 2016 par le choix d'un nouveau président de la République.