International

Le président Joseph Kabila a signé le 1er février une ordonnance approuvant le contrat de partage de production entre la RDC et l’association Société nationale des hydrocarbures (SONAHYDROC) – Compagnie minière du Congo (COMICO) de l’homme d’affaires grec Adonis Pouroulis.

Or ce contrat, qui autorise l’exploration par la COMICO et la compagnie d’État congolaise dans les blocs 1 (Mbandaka), 2 (Lokoro) et 3 (Busira) de la Cuvette centrale, suscite l’inquiétude des défenseurs de la nature. Certains d’entre eux ont alerté La Libre Belgique sur le fait que l’un des trois blocs (qui couvrent ensemble une superficie de 146 000 km2), Lokoro, empiète sur le territoire du Parc national de la Salonga, vaste comme la Belgique et le Luxembourg réunis.