International

Le jet privé affrété par l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de N’djili dans la grande banlieue de Kinshasa, sur le coup de 9 h 30, ce mercredi matin.

Après plus de onze ans loin du pays, suite à une condamnation pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité devant la Cour pénale internationale (CPI) avant d’être acquitté le 7 juin dernier, le "chairman", comme le surnomment ses supporters, pouvait enfin rentrer au pays.

(...)