International Alors qu'internet était toujours coupé, mardi, en République démocratique du Congo, des images passaient en boucle depuis plus de 24 h sur la télévision publique et Tele50, pro-régime, relatant l'"attaque" de la propriété d'un ministre par 145 personnes armées… de chapelets.