International La Cour suprême rend un arrêt qui relance le débat entre convictions religieuses et discriminations.

La Cour suprême des Etats-Unis a rendu lundi un jugement qui préfigure des débats épiques et controversés parce qu’ils mettront en concurrence deux piliers de la société américaine contemporaine : la liberté religieuse et le refus de toute discrimination.

Par sept voix contre deux, la Cour a adopté le point de vue de l’un de ses juges, Anthony Kennedy, en faveur d’un pâtissier du Colorado, Jack Phillips, qui, au nom de ses convictions religieuses, avait refusé en 2012 de confectionner un gâteau de mariage pour un couple homosexuel, Charlie Craig et David Mullins. Saisie par ceux-ci, la Commission des droits civiques du Colorado leur avait donné raison, une position confirmée plus tard par la cour d’appel de cet Etat de l’Ouest américain.

Premier Amendement (...)