International

Roger Waters, membre fondateur du mythique groupe de musique Pink Floyd, a estimé que le Premier ministre d'Israël Benjamin Netanyahu menait une "politique suprémaciste, raciste" à l'égard des Palestiniens, mardi à Santiago en marge d'un concert. "Nous savons tous que la vie dans les Territoires palestiniens est insupportable", a déclaré l'artiste britannique, avant de comparer ce qui se passe à Gaza et en Cisjordanie avec le régime d'apartheid en Afrique du Sud.

"Je ne suis pas antisémite", a-t-il également souligné, alors que le Centre Simon Wiesenthal a envoyé depuis l'Argentine une lettre aux sponsors de sa tournée latino-américaine pour leur demander de lui retirer leur soutien, estimant qu'il véhiculait "un message de haine et de discrimination".

Lors de cette tournée "Us + Them", l'ancien bassiste de Pink Floyd (75 ans) a cherché à sensibiliser le public sur la situation des Palestiniens et à promouvoir le boycott d'Israël.

En dehors du monde arabe, la communauté palestinienne du Chili est la plus nombreuse sur la planète avec un demi-million de personnes.