International

Ronaldinho pouvait se présenter aux prochaines élections sénatoriales au Brésil, selon le média brésilien O Globo. Une information démentie par le parti d'extrême droite.

L'information qui a déchaîné la chronique, c'est la décision de l'ancien footballeur du PSG et du Barca de défendre les couleurs de Patriota, un parti d'extrême droite. Le Ballon d'Or 2005 a d'ailleurs le soutien du leader du parti, Jair Bolsonaro, souvent controversé pour ses positions en faveur de la peine de mort, la torture et la dictature militaire.

Dans un communiqué publié sur son site officiel, Patriota dément cependant les informations du journal O Globo et annonce "qu'il n'y pas d'accord entre le parti et l'athlète Ronaldinho Gaúcho".  Le parti ajoute qu'une "telle décision ne peut être prise sans discussions internes".