International

Pour avoir tenter de dissimuler aux députés qu’elle poursuivait des objectifs en termes d’expulsion d’immigrés illégaux, Amber Rudd a présenté sa démission. La Première ministre Theresa May s’en trouve affaiblie.

Sur la sellette depuis deux semaines, la ministre britannique de l’Intérieur Amber Rudd a démissionné dans la nuit de dimanche à lundi. Sa position était devenue intenable.

Son successeur est issu d'une minorité ethnique, un paramètre qui peut jouer un rôle pour calmer la colère autour du scandale Windrush.

(...)