International

Au terme de dix jours de rumeurs au sommet, le magazine Ebdo publie dans son cinquième numéro, paraissant ce vendredi, une enquête vendue en une comme «L’affaire Nicolas Hulot». Sur huit pages, l’article fait état d’accusations de harcèlement sexuel et d’une plainte pour viol classée sans suite, en 2008, à l’encontre de celui qui n’était pas encore ministre de l’Ecologie.