International

TROIS LIBANAIS en possession de treize pièces de poterie mésopotamienne subtilisées en Irak et introduites illégalement au Liban via la Syrie, ont été arrêtés. Les pièces ont été examinées par un expert de la Direction générale des antiquités et le procureur général financier a demandé aux services concernés de prendre contact avec les autorités irakiennes pour les restituer.

© La Libre Belgique 2003