International Le Canard Enchaîné qui sort en kiosque ce mercredi 21 février rapporte une conversation entre l'ancien président français et le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez. Celui-ci a appelé Nicolas Sarkozy pour s'excuser de ses propos tenus lors d'un cours académique capté et diffusé dans Quotidien. Sarkozy n'aurait pas été tendre avec celui qui a longtemps été vu comme son successeur parfait en tant que président de droite.

"Il paraît que tu as des ambitions présidentielles. Si j'étais toi, je trouverais un autre métier", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique rapporté par des proches. "Beaucoup de monde me disait que tu n'étais qu'une grosse merde. Aujourd'hui, je n'ai d'autre choix que de penser comme eux."

""Tu prétends que Darmanin (actuel ministre français de l'Action et des Comptes publics) n'a plus d'avenir politique, mais toi, quand je vois que, sitôt à la tête du parti, tu commences comme ça, je me dis que tu n'iras pas loin. L'électorat des Républicains va t'en vouloir, et, sans lui, tu ne pèses pas grand chose."

Wauquiez dénonce "des méthodes de voyou" et va porter plainte

Le président de LR Laurent Wauquiez a jugé mardi sur BFMTV que les méthodes employées par le journaliste qui a dévoilé ses propos tenus devant des élèves de l'EM Lyon et diffusés lundi par Quotidien étaient des "méthodes de voyou" et annoncé qu'il allait "porter plainte".

Le journaliste de TMC "s'est livré à une manipulation, et a tendu une embuscade (...) il n'a pas fait un travail d'enquête, il a contacté les élèves en amont, il a manipulé l'un d'entre eux pour le convaincre d'enregistrer ces propos dans mon dos et à mon insu, pour ensuite en sortir ces extraits, dans une rupture totale du contrat de confiance" conclu avec les élèves, a déclaré M. Wauquiez, affirmant qu'il avait "décidé de porter plainte et saisir le CSA".