International La rumeur se répand, petit à petit. Pourtant, rien n'indique que les faits sont avérés. Mais le mutisme du principal intéressé laisse perplexe. Pourquoi Nicolas Sarkozy n'infirme pas avoir reçu un somptueux cadeau au Maroc à la fin 2011 ?

L'information avait été initialement publiée, en novembre dernier, par le magazine marocain Al-Ousboue. Nicolas Sarkozy n'y était pas cité nominativement, mais l'article mentionnait un cadeau offert par "un richissime homme d’affaires des Emirats arabes unis" à un "chef d’Etat européen à l’occasion de la naissance récente de son bébé".

Le cadeau en question serait "un superbe palais faisant partie du projet immobilier de luxe Amelkis à Marrakech", poursuivait l'hebdomadaire.

Et si cette information refait maintenant surface, c'est en raison du départ immédiat, pour le Maroc, du président déchu et de sa famille sitôt la passation de pouvoir avec François Hollande entérinée. Il se murmure d'ailleurs que l'ancien homme fort de l'UMP pourrait profiter d'une retraite dorée sous les latitudes du Royaume chérifien. "Carla et son époux vont souffler un peu, réfléchir à leur avenir mais aussi redécouvrir un autre rythme, sur un autre mode", a déclaré une source proche de l'ex-première dame de France au site Slate Afrique.

Mais comment expliquer que Nicolas Sarkozy ait pu recevoir une telle propriété en "cadeau" ? Récemment, Ziad Talkkiedine, homme d’affaires franco-libanais proche de l'UMP, avait affirmé que "le système Sarkozy est en train de tomber" et qu'une "autre affaire" impliquant Sarkozy allait bientôt éclater. "Elle va s'appeler 'l'affaire du Qatar'. A coté, l'affaire Bettencourt, vous verrez...", avait-il prévenu dans un entretien à Jeuneafrique.com.

Au vu du bourdonnement que suscite cette polémique, sur les réseaux sociaux notamment, Sarkozy aurait peut-être avantage à sortir de son mutisme et à faire preuve de transparence...