Ségolène Royal recasée au PS

J. Lgg. Publié le - Mis à jour le

International Suite à sa défaite aux dernières législatives, de juin dernier, dans la circonscription de Charente-Maritime, Ségolène Royal voyait son avenir politique s'assombrir. Elle, qui visait la présidence de l'Assemblée nationale, n'avait finalement comme unique fonction "que" la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes. Insuffisant à ses yeux pour garder une stature nationale et... présidentielle.

Les prédictions allaient donc bon train sur l'avenir professionnel qui l'attendait, certains l'annonçant comme future ministre, d'autres comme présidente du Conseil économique, social et environnemental.

Une solution a été trouvée au sein du Parti socialiste. "Suite au départ de nombreux socialistes partis vers d'autres fonctions, au gouvernement ou au Parlement, l'équipe du Parti socialiste est renouvelée avec l'arrivée des secrétaires nationaux suivants", a annoncé le parti à la rose dans un communiqué. L'ancienne candidate à la présidentielle a été nommée "Secrétaire nationale auprès de la première secrétaire chargée des mobilisations citoyennes".

Le fils de Ségolène Royal et de François Hollande avait-il vu juste ? "En politique, on n’est jamais mort", avait-il déclaré au journal Le Point. Jamais mort ? Du moins quand on a des camarades pour vous faire ressusciter…

Publicité clickBoxBanner