International

Sept soldats américains ont péri dans le crash de leur hélicoptère jeudi dans l'ouest de l'Irak, a rapporté vendredi un responsable de la défense américaine.

"Il y avait sept personnes à bord, on suppose qu'elles sont toutes décédées", a expliqué ce responsable, assurant que tous les occupants de l'appareil étaient des militaires américains. Quatre d'entre eux faisaient partie de l'US Air Force, a précisé un autre responsable.

"Il s'agissait d'un transport de troupes ordinaire de l'Irak vers la Syrie", a encore indiqué le premier responsable, peu après que le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (CENTCOM) eut rapporté dans un communiqué que "le crash ne semble pas être le résultat d'une activité ennemie".

L'hélicoptère, un HH-60 Pave Hawk, s'est écrasé vers 18H45 GMT, précise ce communiqué, indiquant qu'une enquête est en cours.

L'armée américaine utilise en Irak des hélicoptères et des avions contre l'EI, qui a conquis de larges pans du territoire au nord et à l'ouest de Bagdad en 2014 avant d'être défait militairement l'an dernier.

L'aviation américaine a commencé ses frappes contre l'EI en août 2014 en Irak avant de les étendre à la Syrie voisine, lors d'une campagne où elle a fourni de l'armement et de l'entraînement aux forces combattant l'EI.

Bagdad a proclamé l'an dernier sa victoire contre le groupe jihadiste, mais l'EI est toujours à même de mener des attaques dans le nord du pays.