International

Trois personnes ont été tuées mardi et plusieurs autres blessées au cours d'une attaque au couteau perpétrée contre les fidèles dans une mosquée de l'Etat de Kasala, dans l'est du Soudan, a annoncé la police à l'AFP. 

Selon le chef de la police locale, Yahi Sulayman, l'agression s'est produite pendant la prière du soir, dans cette région frontalière de l'Erythrée.

L'identité de l'assaillant n'est pas connue. Des témoins ont raconté que celui-ci avait tenté de s'adresser aux fidèles qui ont refusé de l'écouter. Il s'est alors mis à poignarder l'assistance.

"Les gens rassemblés dans la mosquée ont répliqué et ont tué l'assaillant", a précisé Yahi Sulayman.

Le Soudan a fermé sa frontière orientale avec l'Erythrée en janvier. Khartoum a également déclaré l'état d'urgence dans l'Etat de Kasala où des centaines de soldats ont été déployés ces derniers mois, selon des témoignages d'habitants.

Des milliers d'Erythréens, fuyant le régime répressif en place dans leur pays, affluent illégalement chaque année au Soudan par la frontière avec le Kasala, avant d'entamer un périple périlleux en direction de l'Europe.