International

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a affirmé mardi que les Etats-Unis allaient bientôt adopter des sanctions supplémentaires contre la Russie.

Devant une commission du Sénat, le ministre des finances de Donald Trump a affirmé: "dans un futur proche, nous allons prendre des sanctions supplémentaires".

"Ce sera dans quelques mois, peut-être dans un mois, je veux être prudent dans cet engagement", a-t-il souligné alors que l'administration Trump vient de publier une liste d'officiels et d'hommes d'affaires russes susceptibles d'être sanctionnés, sans toutefois prendre de mesures pour l'instant.

Interrogé par des sénateurs sur le fait de savoir pourquoi l'administration n'avait pas encore agi, M. Mnuchin a démenti que les sanctions "soient retardées ou levées".

"Je crois que c'est une caractérisation injuste de ce que nous avons fait (...). Nos prochaines sanctions seront basées sur l'important volume de travail que la communauté du renseignement a réalisé", a-t-il ajouté.

Ces sanctions financières entendent punir Moscou de son ingérence supposée lors de la dernière élection présidentielle américaine.

Le Trésor a remis au Congrès un rapport "classé confidentiel de plusieurs centaines de pages" ainsi qu'une liste "non classifiée" de plus de 200 noms, dont 114 officiels et 96 hommes d'affaires, dont certains proches de Vladimir Poutine.

Cette liste qui comporte des oligarches russes ayant une fortune estimée à plus d'un milliard de dollars s'inspire de plusieurs sources dont le magazine Forbes, a reconnu à l'AFP un porte-parole du Trésor.