International

Le pape François a annoncé jeudi des "changements (...) à court, moyen et long terme" pour rétablir "la justice" au sein de l'Eglise catholique chilienne, entachée par des scandales de pédophilie.

Dans une courte lettre publiée par le Saint-Siège adressées aux 34 évêques chiliens qu'il a rencontrés à quatre reprises au Vatican entre mardi et jeudi, le pape ne donne cependant aucune indication sur d'éventuelles sanctions contre des prélats, pour certains soupçonnés d'avoir gardé le silence sur des cas d'abus sexuels.