International

Le Rhin pourrait sortir de son lit, la Seine déborde à Paris, des champs sont inondés, des maisons ont les pieds dans l'eau: crues et inondations menaçaient une partie de la France mardi. Trente départements ont été placés en vigilance orange par Météo France, un niveau d'alerte appelant les habitants "à être très vigilants" face à des "phénomènes dangereux".

A Paris, où la Seine a envahi les berges, le niveau devrait atteindre vendredi un pic équivalent à celui de juin 2016, soit environ 6,10 mètres, a annoncé le service Vigicrues.

En prévision de la montée des eaux, les autorités ont annoncé la fermeture de plusieurs gares RER le long du fleuve à partir de mercredi et "jusqu'à vendredi au moins".

Ailleurs en France, surtout dans l'est, les crues ont également provoqué des perturbations. A Sochaux, l'usine du constructeur automobile PSA sera à l'arrêt mardi après-midi à cause de l'inondation de l'un de ses sous-traitants locaux.

Un polder était par ailleurs mis en eau au sud de Strasbourg pour tenter de maîtriser la crue du Rhin, dont le débit est gonflé par les fortes pluies et la fonte des neiges. Selon Vigicrues, la hauteur du Rhin était monté à 4,73 mètres, au niveau de la station hydrométrique de Kehl-Kronenhof, du côté allemand du Rhin juste en face de Strasbourg.

Dans les Alpes, où les fortes précipitations se combinent à la fonte des neiges sur les massifs, plusieurs communes ont gardé leurs écoles fermées mardi.

© AFP