International Dix personnes ont été tuées vendredi en Syrie par les tirs des forces de sécurité qui poursuivent leurs opérations à travers le pays pour réprimer la contestation, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) faisant état en outre de la découverte de huit corps.

"Quatre personnes ont été tuées et onze autres ont été blessées, dont trois grièvement, lors de perquisitions et des poursuites dans la ville de Hilfaya", à 17 km de la ville de Hama (nord), selon l'Observatoire.

De plus, "une personne a péri dans le village de Khattab dans la province de Hama, lors d'opérations de perquisitions", a ajouté l'OSDH.

A Hama même, les agents de sécurité "ont encerclé la Mosquée Saad Ben abi Waqas" en prévision d'une manifestation anti-régime, ont annoncé des militants sur place qui ont fait état d'un survol d'avions sur cette ville rebelle.

Hama a connu en juillet des manifestations ayant rassemblé des centaines de milliers de personnes appelant à la chute du régime du président Bachar al-Assad, mais elles ont été réprimées par des opérations militaires d'envergure.

D'autre part, trois personnes ont péri dans les villages de Sargé et Kafar Oueid à Jabal al-Zaouiya par les tirs des forces de sécurité qui menaient des opérations de perquisitions dans cette région du nord-ouest de la Syrie, a précisé l'OSDH.

A Homs (centre), deux manifestants ont été tués par les tirs des agents de sécurité, lors de rassemblements dans plusieurs quartiers qui ont réuni des milliers de personnes, ont indiqué l'OSDH et des militants sur place.

En outre, l'OSDH, a fait état de la découverte de huit cadavres: six à Jabal al-Zaouiya et deux à Homs. La plupart de ces personnes ont péri au cours des dernières 24 heures dans des opérations menées par les forces de sécurité.

La télévision publique syrienne a annoncé de son côté qu'un membre des forces de sécurité a été tué et quatre autres ont été blessés à Basr al-Harir dans le gouvernorat de Deraa (sud), lors d'une attaque menée par des "groupes armés" contre les forces de l'ordre.