Syrie: Assad annonce un organisme pour lancer le "dialogue national"

AFP Publié le - Mis à jour le

International

Le président syrien Bachar al-Assad a annoncé la création d'un organisme pour lancer le "dialogue national" en Syrie, secouée depuis la mi-mars par un mouvement de contestation sans précédent, a indiqué mercredi la télévision syrienne.

M. Assad, qui s'est réuni avec les membres de cet organisme, leur a demandé de "formuler les principes généraux du dialogue qui va s'ouvrir de manière à créer un climat adéquat pour que les différents courants puissent s'exprimer et présenter leurs propositions".

Cet organisme est composé du vice-président Farouk al-Chareh, de hauts responsables du parti Baas, et du Front national progressiste (FNP, coalition de partis dirigés par le parti Baas), ainsi que d'un écrivain et d'un professeur.

"Les différentes parties devraient ainsi contribuer à élargir la participation (à la vie politique), en contribuant à l'élaboration d'une loi électorale et d'une loi sur les partis" politiques, a ajouté le président Assad.

Cette mesure a été précédée par l'annonce mardi d'une amnistie générale s'étendant aux membres des Frères musulmans et aux détenus politiques, une revendication essentielle des opposants.

Des centaines de prisonniers politiques et de conscience ont été libérés mercredi, a annoncé le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, Rami Abdel-Rahmane, basé à Londres.

D'autres mesures ont été prises, telle la formation de commissions pour rédiger une nouvelle loi électorale et une loi autorisant les partis politiques.

Mais parallèlement, malgré les promesses, la répression des manifestations s'est poursuivie.

Publicité clickBoxBanner