Syrie : Damas prêt au dialogue avec l'opposition, sans condition préalable

AFP Publié le - Mis à jour le

International

Le régime syrien est prêt à dialoguer avec ses adversaires mais sans "conditions préalables", a affirmé vendredi le ministre de l'Information, en réaction à l'offre de négociations du chef de l'opposition.

"La porte est ouverte, la table de négociations est là, bienvenue à tout Syrien qui veut dialoguer avec nous, nous sommes sérieux concernant la question du dialogue", a affirmé le ministre, Omrane al-Zohbi, dans un entretien avec la télévision d'Etat syrienne.

"Quand on parle de dialogue, il s'agit d'un dialogue sans condition, qui n'exclue personne, mais si quelqu'un vient me dire +je veux dialoguer de cette question sinon je te tue+, cela n'est pas un dialogue (...) il ne faut pas qu'il y ait de conditions préalables", a-t-il ajouté.

Le chef de la Coalition de l'opposition, Ahmed Moaz al-Khatib, avait proposé de mener des discussions directes avec des représentants du régime qui n'ont pas "du sang sur les mains", suggérant par la suite de négocier avec le vice-ministre Farouk al-Chareh.

Sa Coalition, dont une partie a rejeté cette offre, a précisé que tout dialogue devait porter nécessairement sur le départ de Bachar al-Assad.

M. Khatib avait également exigé la libération d'ici dimanche de toutes les prisonnières détenues par le régime, à défaut de quoi il retirerait son offre de dialogue avec Damas.

Publicité clickBoxBanner