Syrie: la répression fait plus de 3.500 morts

AFP Publié le - Mis à jour le

International

La répression en Syrie a fait plus de 3.500 morts, a indiqué mardi le Haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'homme. "Plus de 60 personnes ont été tuées par les militaires et les forces de sécurité, dont 19 dimanche, jour de la grande fête musulmane d'Aïd al-Adha", depuis l'acceptation par le régime de Damas le 2 novembre d'un plan arabe censé mettre fin aux violence, a-t-elle précisé. "Alors que le gouvernement syrien a annoncé la libération de 553 prisonniers samedi à l'occasion de la fête musulmane, des dizaines de milliers d'entre eux demeurent en détention et des dizaines de personnes sont arrêtés tous les jours" a-t-elle déploré.

Le régime syrien a donné la semaine dernière son accord à un plan arabe de sortie de crise prévoyant un arrêt total des violences, la libération des personnes arrêtées dans la répression, le retrait de l'armée des villes et la libre circulation des observateurs et médias, avant l'ouverture d'un dialogue entre le régime et l'opposition.

La porte-parole du Haut-commissariat aux droits de l'homme a précisé que les troupes syriennes continuaient de faire usage de chars et d'artillerie lourde pour attaquer des quartiers résidentiels de la capitale. "C'est extraordinairement décevant," a ajouté la porte-parole.

Publicité clickBoxBanner