Syrie: "On m'a demandé de commettre un génocide"

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

International

Les soldats de l'armée syrienne ont reçu un ordre clair: celui de commettre un génocide dans la ville de Deraa, haut lieu de contestation du régime Al-Assad, affirme un déserteur au quotidien panarabe "Asharaq Al-Awsat", relayé par Haaretz, le journal israélien de gauche.

Ahmed Khalef, un ancien officier d'une unité d'élite de l'armée nationale explique que lui et "un autre officier avons reçu l'ordre de nos commandants de mener à bien une opération de génocide à Deraa et on nous a dit de ne pas épargner la vie des femmes et des enfants".

Il a décidé de déserter, ne voulant pas se soumettre à de tels ordres. C'est maintenant sa vie qui est en danger. "C'était une raison suffisante pour émettre l'ordre de me liquider", ajoute le soldat, qui a fui son pays.

Publicité clickBoxBanner