Syrie: Reynders réitère son appel

BELGA Publié le - Mis à jour le

International Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a réitéré mercredi son appel aux responsables du régime syrien à faire défection, alors la "bataille de Damas" déclenchée mardi par les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) a gagné les environs du palais présidentiel. "Il est impératif d'éviter les victimes civiles", a affirmé le chef de la diplomatie belge dans un communiqué.

M. Reynders estime qu'il est "plus urgent que jamais" qu'une solution politique négociée sous l'égide des Nations unies et de la Ligue arabe puisse être mise en œuvre afin de répondre aux aspirations légitimes du peuple syrien, dans le respect de toutes les composantes de la société.

Il a ainsi réitéré son appel à tous les membres du Conseil de sécurité à prendre leur responsabilité en adoptant une résolution forte, sous chapitre VII de la Charte des Nations unies, afin de renouveler le mandat de la mission d'observation et d'accroître la pression sur le régime pour provoquer le départ du président Bachar al-Assad et mettre fin à la crise en Syrie. La Russie s'opposait toujours mercredi à l'adoption d'une telle résolution.

M. Reynders a enfin souligné qu'il ne pouvait qu'"encourager de nouvelles défections de la part de hauts responsables de l'actuel régime syrien" qui choisiraient ainsi "d'affaiblir la légitimité du gouvernement en renforçant celle de l'opposition".

Dix-huit généraux syriens ont déjà fait défection en Turquie depuis mars 2011, déclenchement d'un mouvement de révolte contre le régime du président al-Assad.

Publicité clickBoxBanner