International

Le président américain Donald Trump a confirmé mardi matin la démission de Nikki Haley, l'ambassadrice américaine auprès des Nations Unies. Le président américain, qui retrouvait Haley mardi en fin de matinée dans le Bureau ovale, a annoncé face aux journalistes que la quadragénaire quitterait l'administration en fin d'année, désireuse de "faire un break".

"Elle a fait un travail fantastique", a déclaré M. Trump. "Elle m'a dit il y a environ six mois (...) qu'elle souhaitait prendre une pause", a-t-il ajouté.

Mme Haley de son côté a assuré qu'elle ne serait pas candidate à l'élection présidentielle de 2020, alors que les ambitions qui lui sont prêtées font l'objet de nombreuses rumeurs.

Peu avant la rencontre au Bureau ovale, la rumeur de la démission de Nikki Haley avait déjà circulé dans les médias américains.