International

La Maison Blanche a estimé mardi que le candidat républicain Donald Trump s'était "disqualifié" pour la présidence des Etats-Unis en proposant de barrer l'entrée des musulmans aux Etats-Unis.

"Ce qu'a dit Donald Trump le disqualifie pour être président", a déclaré, sur un ton inhabituellement ferme, Josh Earnest, porte-parole de Barack Obama. "C'est moralement répréhensible et cela a des conséquences pour notre sécurité nationale", a-t-il poursuivi.

"La vraie question pour le parti républicain est de savoir s'ils se laisseront entraîner dans les poubelles de l'histoire avec Donald Trump", a-t-il encore lancé. Les autres candidats en lice dans le camp républicain "ont-ils le courage de leurs convictions?", s'est-il interrogé.

"Nous parlons des valeurs fondamentales de ce pays", a-t-il martelé, dénonçant avec force le "cynisme" du magnat de l'immobilier qui fait la course en tête dans le camp républicain.