International

Voici le discours de victoire prononcé par le président élu Donald Trump, ce mercredi aux alentours de 3 heures du matin (heure locale), devant ses supporters à New York.

Trump élu à la tête des Etats-Unis: "Je serai le président de tous les Américains"

"Désolé de vous avoir fait attendre. C'était une affaire compliquée ! Je viens de recevoir un coup de fil de la Secrétaire d'Etat Clinton. Elle nous a félicités, je dis bien nous, pour notre victoire, et je l'ai félicitée elle et sa famille pour sa campagne pour laquelle elle s'est battue très durement. Elle s'est vraiment bien battue ! Hillary a travaillé durement et durant une longue période de temps, et nous lui sommes redevables d'une grande gratitude pour le service qu'elle a mené au bénéfice de notre pays. Je dis cela très sincèrement.

"A ceux qui ne m'ont pas soutenu : je veux votre aide"

A présent, il est temps pour l'Amérique de panser les blessures de la division, pour l'unité. A tous les Républicains, Démocrates, Indépendants à travers ce pays, je dis : il est temps pour nous de nous rassembler en un seul peuple unifié. Je promets à tous les citoyens de ce pays que je serai le président de tous les Américains. C'est très important pour moi. Pour ceux qui choisi de ne pas me soutenir dans le passé - il y a quand même eu quelques personnes ! - je souhaite vous atteindre, je voudrais votre aide et votre guidance, afin que nous puissions travailler ensemble à unifier ce pays.

Comme je l'ai dit depuis le début, notre groupe n'était pas une équipe de campagne, mais un incroyable et magnifique mouvement, fait de millions d'hommes et de femmes travaillant dur et aimant leur pays, et voulant créer un meilleur futur pour eux et leur famille. C'est un mouvement qui comprend des Américains de toutes les races, religions, histoires personnelles et croyances, qui veulent et attendent de leur gouvernement qu'il serve les gens. Et c'est qu'il fera.

"Renouvelons le rêve américain"
En travaillant ensemble, nous allons débuter la tâche urgente de reconstruire notre pays, et renouveler le rêve américain. J'ai passé ma vie entière à faire du business, voyant le potentiel inexploré de personnes et de projets. C'est maintenant ce que je veux faire pour le pays. Qui a un incroyable potentiel. Cela sera très beau à voir. Chaque Américain aura l'opportunité de se réaliser entièrement selon son potentiel. Les hommes et les femmes oubliés de ce pays ne seront plus oubliés.

Nous allons réparons nos villes et rebâtir nos autoroutes, ponts, tunnels, aéroports, écoles, hôpitaux. Nous allons reconstruire nos infrastructures qui ne seront plus les "secondes" de personne, et nous mettrons des millions de nos citoyens au travail, lors de cette reconstruction. Nous allons aussi prendre soin de nos magnifiques vétérans, qui ont été si loyaux - j'en ai rencontré beaucoup durant ce voyage de 18 mois. Le temps que j'ai passé avec eux durant cette campagne fut l'un de mes plus grands honneurs. Nos vétérans sont des gens incroyables.

"Doubler la croissance"

Nous allons aussi embarquer dans un project de croissance nationale et de renouvellement. Je veux exploiter les talents créatifs de notre population et nous allons faire appel aux meilleurs et aux plus brillants pour utiliser comme un levier ces gigantesques talents, au bénéfice de tous. Cela va vraiment se passer. Nous avons un superbe plan économique. Nous allons doubler notre croissance et posséder l'économie la plus forte du monde. Dans le même temps, nous nous entendrons avec toutes les autres nations, voulant bien nous entendre avec nous. Nous aurons de très bonnes relations. Nous espérons avoir de très bonnes relations. Aucun rêve n'est trop haut, aucun challenge n'est trop grand. Rien de ce que nous voulons pour notre futur n'est hors de notre portée.

"Les intérêts de l'Amérique en premier"

L'Amérique ne se contentera de plus rien d'autre que du meilleur. Nous devons récupérer le destin de notre pays, et rêver "grand" et audacieusement. Nous devons faire cela. Nous allons rêver pour notre pays, rêver de belles choses et de succès, à nouveau.

Je veux aussi dire au monde que bien que nous mettrons toujours les intérêts de l'Amérique en premier, nous traiterons de façon juste avec tout le monde. Tout le monde. Tous les peuples et toutes les nations. Nous chercherons un terrain d'entente, pas l'hostilité, le partenariat, pas le conflit. A présent, je voudrais remercier plusieurs personnes qui m'ont aidé, pour ce qu'on appelle ce soir, une victoire très très historique. (...)

Et je peux dire que bien que la campagne soit finie, notre travail sur ce mouvement ne fait que commencer. Nous allons travailler immédiatement pour le peuple américain et nous allons faire un boulot, dont j'espère que vous serez fiers et fiers de votre président. A nouveau, c'est un honneur pour moi. C'était une soirée formidable. Ce furent deux ans formidables. J'aime ce pays. Merci. Merci beaucoup."


Analyse : "C'est un discours d'apaisement"


Le politologue spécialiste des Etats-Unis Sebastian Santander (Université de Liège) a lu le discours de Donald Trump et l'analyse brièvement et à chaud pour "La Libre".

"C'est un discours apaisant, juge le politologue. Je m'attendais à un discours bien plus rentre-dedans, mais c'est un discours de conciliation, rassurant par rapport au monde extérieur et en matière de politique intérieure. Le discours cherche la conciliation. Le discours veut un rapprochement avec les Alliés et avec le monde, et c'est aussi un discours bien loin de ses propos abominables racistes, islamophobes, homophobes... Ce discours rassure toute une série de catégories de gens. Ce sont des paroles qui apaisent un peu les esprits. En outre, il faut être prudent avec les discours de campagne et rappeler que les discours de campagne sont souvent en porte-à-faux avec les actions menées ensuite ! Ici, nous ne sommes plus en campagne, c'est le premier pas de la mandature. Enfin, certes, Donald Trump veut d'abord l'intérêt de l'Amérique, mais paraît aussi conscient qu'il est perdant dans la confrontation."