International

Le milliardaire républicain Donald Trump et son colistier Mike Pence se sont entretenus avec 29 dirigeants étrangers, qui leur "ont offert leurs félicitations pour leur victoire historique à l'élection présidentielle" américaine du 8 novembre, selon un communiqué de l'équipe Trump mercredi.

Le New York Times avait rapporté dans son édition de mercredi que des dirigeants étrangers avaient des difficultés à joindre le prochain président des Etats-Unis, et que les coups de fils étaient improvisés, Donald Trump ne consultant aucune note diplomatique pour se préparer.

Le milliardaire a répondu à cette accusation par plusieurs tweets cinglants en début de matinée, et le communiqué diffusé par son équipe dans l'après-midi fait un point précis sur les dirigeants avec lesquels le président élu et son colistier se sont entretenus.

La liste donne des noms qui n'avaient pas encore été cités par l'équipe du président républicain, comme celui du président turc Recep Tayyip Erdogan, ou celui du Premier ministre indien Narendra Modi.

Il n'est toutefois pas précisé qui de Donald Trump ou de Mike Pence a discuté avec quel dirigeant, ou si les deux hommes étaient tous deux présents pour chacune des conversations.

Voici la listes des dirigeants:

. Vladimir Poutine, président de la Russie

. Xi Jinping, président de la Chine

. Theresa May, Première ministre du Royaume-Uni

. François Hollande, président de la France

. Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies

. Angela Merkel, chancelière de l'Allemagne

. Benjamin Netanyahu, Premier ministre d'Israël

. Shinzo Abe, Premier ministre du Japon

. Park Geun-Hye, présidente de la Corée du Sud

. Justin Trudeau, Premier ministre du Canada

. Enrique Pena Nieto, président du Mexique

. Narendra Modi, Premier ministre de l'Inde

. Malcolm Turnbull, Premier ministre de l'Australie

. John Key, Premier ministre de la Nouvelle-Zélande

. Juan Manuel Santos, président de la Colombie

. Mauricio Macri, président de l'Argentine

. Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie

. Binali Yildirim, Premier ministre de la Turquie

. le roi Salmane, roi d'Arabie saoudite

. Cheikh Khalifa ben Zayed al-Nahyane, président des Emirats arabes unis et souverain d'Abou Dhabi

. Mohammed ben Zayed al-Nahyane, prince héritier d'Abou Dhabi

. Abdallah II, roi de Jordanie

. Abdel Fattah al-Sissi, président de l'Egypte

. Tamim ben Hamad Al-Thani, émir du Qatar

. Saad Hariri, Premier ministre du Liban

. Lars Lokke Rasmussen, Premier ministre du Danemark

. Matteo Renzi, Premier ministre de l'Italie

. Petro Porochenko, président de l'Ukraine

. Enda Kenny, Premier ministre de l'Irlande