International

Le président américain Donald Trump a évoqué jeudi trois ou quatre dates possibles pour sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, prévue dans les semaines à venir, confirmant que cinq lieux étaient à l'étude.

Le locataire de la Maison Blanche a évoqué par le passé un tête-à-tête fin mai ou début juin.

"Nous avons une décision à prendre, nous avons trois ou quatre dates", a déclaré M. Trump sur Fox News, à la veille d'un sommet historique entre l'homme fort de Pyongyang et le président sud-coréen Moon Jae-in sur la ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule.

Interrogé sur ses attentes par rapport à sa rencontre à celui qu'il avait qualifié de "Rocket Man", le président américain a une nouvelle fois soufflé le chaud et le froid.

"Il est possible que je quitte rapidement la discussion avec respect ou peut-être même que la rencontre n'ait pas lieu, qui sait ?", a-t-il lancé. "Mais ce que je peux vous dire c'est qu'ils veulent qu'elle ait lieu", a-t-il ajouté.

Revenant sur la récente visite secrète à Pyongyang du patron de la CIA Mike Pompeo, il a assuré qu'il avait "des photos incroyables" du face-à-face de ce dernier avec le leader nord-coréen.

"Il n'était pas supposé rencontrer Kim Jong Un (...) il se sont organisés une fois qu'il était sur place", a-t-il expliqué, précisant qu'ils avaient parlé pendant "plus d'une heure".

Mike Pompeo devrait être confirmé jeudi par le Sénat comme chef de la diplomatie américaine en remplacement de Rex Tillerson, limogé par Donald Trump.