International

Le président américain Donald Trump a estimé que l'Union européenne traitait les Etats-Unis de manière "très injuste" dans leurs relations commerciales et l'a menacée à demi-mot de représailles, dans une interview télévisée qui devait être diffusée dimanche soir en Grande-Bretagne sur ITV. Le président américain a souligné la difficulté pour son pays d'écouler ses produits dans l'UE alors que cette dernière exporte les siens "sans taxes" ou avec "très peu de taxes" vers les Etats-Unis. 

"C'est une situation très injuste", a-t-ilobservé, selon une transcription partielle de l'entretien. "J'ai eu beaucoup de problèmes avec l'Union européenne et cela peut se transformer en quelque chose de très gros (...) du point de vue commercial", prévient-il dans cet entretien réalisé jeudi en marge du Forum économique mondial de Davos.

Elu sur un programme aux accents protectionnistes, se targuant de vouloir protéger les travailleurs et entreprises américains, Donald Trump a régulièrement accusé des pays étrangers de pratiques commerciales déloyales.

En Europe, le président américain a croisé le fer avec l'Allemagne, dont il juge l'excédent commercial avec les Etats-Unis excessif. Il a notamment menacé d'instaurer des taxes douanières en représailles pour réduire le déséquilibre.

Interrogé sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE, Donald Trump a dit qu'il se serait montré "plus ferme" que la Première ministre britannique Theresa May dans les négociations avec Bruxelles. "Non, je ne le négocierais pas comme c'est négocié", a répondu M. Trump. "J'aurais dit que l'Union européenne n'est pas aussi bien que ce qu'elle est censée être", a-t-il ajouté. "J'aurais adopté une position plus ferme sur le retrait" de l'UE.