International
Le New York Times a publié ce mercredi une tribune anonyme d'un membre de l'administration Trump affirmant qu' une résistance s'organisait pour contrer des parties du programme du président américain. Ce dernier n'a pas tardé à répliquer, dans le ton incisif qu'on lui connait, et entouré d'officiels qui n'hésitent pas à l'applaudir à la moindre phrase bien sentie.

"Un jour, quand je ne serai plus Président, ce qui sera le cas, je l'espère, dans environ six ans et demi, le New York Times, CNN, ou tous ces médias malhonnêtes, n'existeront plus, car il n'y aura plus rien à écrire, plus rien d'intérêt", assène ainsi Donald Trump. "Personne n'a fait ce que cette administration a fait. Ils n'aiment pas Donald Trump et je ne les aime pas."

"Quand j'ai gagné, ils ont été forcés de s'excuser auprès de leurs abonnés (...) parce qu'ils n'ont pas couvert les élections correctement", enchaîne-t-il. "Donc si le failing New York Times publie une éditorial anonyme... (...) Nous faisons un boulot fantastique, les sondages sont fantastiques, et personne ne sera proche de me battre en 2020 grâce à ce qu'on a fait, grâce à vous", conclut-il en se retournant vers les membres de l'administration présents dans son dos.