International Plusieurs années d’une guerre immobile n’a pas usé la détermination des soldats ukrainiens.

Le plus perturbant au début, ça a été de se retrouver dans un environnement parallèle. A cinquante mètres devant nous, les lignes russes. A un kilomètre derrière, la ville d’Avdiivka avec ses écoles, ses boutiques, ses cafés, et sa vie ‘normale’." Vladimir s’est vite habitué. Cet officier est en charge de la position "Ampère", une des plus visées par les affrontements qui continuent de déchirer l’est de l’Ukraine.