International Quelques flocons de neige éparpillés sur son manteau, Petro Porochenko dépose une bougie au pied du monument aux victimes de Maïdan. Ce 21 novembre marque le quatrième anniversaire de la première manifestation de ce qui allait devenir la Révolution de la Dignité. Près d’une centaine de protestataires et de policiers avait connu une mort violente pendant les trois mois de mobilisation. Petro Porochenko démontre tristesse et compassion.