International Entre 1981 et ce 8 octobre 2017, Louis Mexandeau n'avait pas payé une seule fois son billet de train. La fin de la gratuité du rail pour les anciens ministres et les députés honoraires a changé la donne pour cet ancien homme politique qui n'avait pas de ticket entre Paris Saint-Lazare et Caen.

L'ancien ministre de François Mitterand a donc apparemment dû payer 105 euros (le billet + l'amende). Il l'a en travers de la gorge. "J'ai eu le sentiment d'une certaine humiliation", a-t-il expliqué sur franceinfo.

Selon lui, à l'aller, le contrôleur lui aurait en effet assuré que la fin de la gratuité était "prorogée jusqu'à la fin du mois", c'est-à-dire jusqu'à fin octobre. Ce serait pour cela qu'il n'aurait pas payé son ticket avant d'embarquer. "J'ai payé. Je n'ai pas voulu en faire un fromage, mais vous conviendrez que le procédé manque d'élégance."

A 86 ans, l'ancien député du Calvados a affirmé qu'il souhaitait écrire à Guillaume Pepy, le président de la SNCF. "Je lui dirai qu'il ne faut pas pousser. Je lui parlerai de la façon dont on traite les élus."

Cette mesure coûtait 800.000 euros par an aux Français.