International

Un avion de la compagnie Emirates Airlines a dû être placé en quarantaine ce mercredi, lors de son atterrissage à l'aéroport JFK à New York, vers 15h10 heure belge.

Selon les médias américains, une centaine de passagers sur les 500 qui voyageaient à bord de l'avion ont déclaré avoir été pris de malaise.

Emirates a confirmé l'information via Twitter, ajoutant qu'environ 10 malades ont été pris en charge et que les autres passagers allaient rapidement pouvoir débarquer. "La sécurité et le soin de nos clients sont notre première priorité", précise la compagnie.

On ignore pour l'heure les raisons de cette épidémie, dont les symptômes seraient de la fièvre et de la toux. Une enquête est en cours.

Sur place, comme on peut le voir sur ces images partagées par les réseaux sociaux, de nombreuses ambulances et des camions de pompiers étaient présents pour prendre en charge les malades.

 

L'avion, un Airbus A380, était parti de Dubaï.