International Les Catalans élisent aujourd’hui leurs députés pour la 12e législature depuis la restauration des élections libres en Espagne (1977). Mais la campagne électorale qui vient de se terminer a - sûrement - été la plus atypique et la plus sombre : trois candidats restent incarcérés; l’ex-président Carles Puigdemont a fait campagne "exilé" de son refuge belge. Et il n’y a pas eu une réduction trop évidente de la polarisation qui s’éternise dans la société.
(...)