International

L'action visait à défendre les conditions de travail des interprètes, en grève depuis une vingtaine de jours.

Un groupe d'eurodéputés, parmi lesquels José Bové (Verts) et Edouard Martin (PS), a fait couper l'alimentation électrique au Parlement européen de Strasbourg, provoquant momentanément l'interruption de la session plénière.

L'eurodéputé Edouard Martin a explicité la démarche dans une courte vidéo publiée sur Twitter, expliquant que les eurodéputés comptaient ainsi apporter leur soutien aux interprètes du Parlement européen. Ceux-ci réclament depuis une vingtaine de jours de meilleures conditions de travail... tout en étant systématiquement réquisitionnés pour les sessions plénières. Les négociations entre l'administration du Parlement et les interprètes se poursuivent.