International

Cinq des sept personnes qui se trouvaient à bord d'un hélicoptère, dont un touriste japonais, sont morts après que l'engin s'est écrasé samedi sur un flanc de colline dans le centre du Népal, ont indiqué les autorités. Une femme a été blessée tandis que le dernier passager est porté disparu.

En raison des conditions météorologiques, les équipes de secours ont dû rejoindre à la marche l'épave de l'hélicoptère, repérée sur un flanc de colline boisé dans le district de Nuwakot, selon les autorités.

De premières informations, émanant du directeur de l'aéroport de Kathmandu, avaient dans un premier temps situé le crash dans le district voisin de Dhadhing.

"Cinq corps, dont celui d'un Japonais on été retrouvés. Nous tentons de sauver la passagère blessée et de chercher la personne manquante", a déclaré à l'AFP le chef de la police de Nuwakot.

Le pilote de l'hélicoptère d'Altitude Air, une compagnie privée, avait cessé le contact avec la tour de contrôle peu après son décollage dans le district de Gorkha (centre).

L'hélicoptère est un mode de transport fréquemment utilisé dans ce pays de haute montagne pour acheminer touristes et marchandises vers les sommets.

Toutefois, le Népal est connu pour son faible niveau de sécurité en matière de transport aérien.

Les compagnies aériennes basées au Népal sont interdites de vol dans l'espace aérien de l'Union européenne.

En 2016, sept personnes avaient été tuées dans un accident d'hélicoptère à 22 kilomètres au nord de la capitale. De multiples accidents se sont produits ces dernières années, faisant des dizaines de morts, notamment après un puissant séisme en 2015 lorsque les hélicoptères ont été massivement utilisés pour fournir de l'aide aux communautés coupées du reste du pays par le désastre.