International Si l’on doutait que la nomination d’un juge à la Cour suprême est avant tout, pour Donald Trump, un calcul politique effectué dans la perspective des législatives de novembre prochain, il suffit d’observer la dramatisation que le président américain a voulu lui donner en choisissant de l’annoncer en direct à la télévision en "prime time" (21 heures de Washington, lundi; 3 heures du matin, mardi, chez nous). Et cela après avoir entretenu un suspense quasi théâtral, lié aussi, il est vrai, à son indécision.
(...)