International

La récente loi fondamentale sur l’État-nation du peuple juif l’a rappelé en creux : la réalité démographique d’Israël pourrait conduire un jour à ce que la majorité juive et la minorité arabe s’inversent. Dans un tel État binational en devenir, le caractère juif ne peut être préservé sans que son son caractère démocratique ne soit altéré, bafoué. Et s’il veut préserver ce dernier, c’est son caractère juif qu’il ne peut maintenir. Or, Israël se définit depuis sa fondation par ces deux attributs.

Ce constat, qui "menace le rêve des pères fondateurs sionistes", sert de préliminaire au plan que vient de finaliser l’un des principaux groupes de réflexion israélien.

(...)