International

Un puissant typhon se dirigeait jeudi vers l'ouest du Japon, faisant craindre de fortes pluies et des glissements de terrain, en particulier dans la région touchée en juillet par des inondations meurtrières. 

"Tenez-vous en alerte et prenez toutes les mesures nécessaires", a lancé le Premier ministre Shinzo Abe aux membres du gouvernement et à divers responsables lors d'une réunion de préparation à l'arrivée du cyclone.

Il a appelé les autorités locales à émettre sans hésitation des ordres d'évacuation, alors que le gouvernement avait été critiqué pour sa gestion de crise jugée tardive après les pluies torrentielles et coulées de boue massives qui ont tué quelque 220 personnes début juillet.

Le typhon Cimaron se trouvait à la mi-journée (05h00 HB) à environ 260 kilomètres du cap Ashizuri, sur l'île de Shikoku (sud-ouest du Japon), accompagné de rafales de vent allant jusqu'à 216 km/h.

Il devrait toucher le territoire japonais dans la soirée avant de prendre la direction du nord, a précisé l'agence météorologique.

"Restez vigilants face aux risques de glissements de terrain, d'inondations, de bourrasques et hautes vagues", a-t-elle insisté, précisant que certaines régions pourraient subir des précipitations de 800 mm en 24 heures.

Dans les zones fragilisées par les inondations de juillet, plusieurs villes ont d'ores et déjà conseillé à leurs habitants de quitter leur logement par mesure de précaution. Dans la préfecture d'Okayama, des résidents empilaient des sacs de sable pour prévenir de nouvelles inondations, selon des images de télévision.

Le trafic ferroviaire était perturbé en certains endroits et plus de 100 vols ont été annulés, la plupart des vols intérieurs, ont rapporté les médias locaux.

Le Japon est balayé chaque année par un peu moins de la moitié de la vingtaine de typhons qui naissent en Asie. Avant Cimaron, le cyclone Soulik a apporté cette semaine de fortes pluies sur le sud-ouest de l'archipel.