Un spot anti-Romney choque les Etats-Unis

L.Be Publié le - Mis à jour le

Vidéo
International

L'élection présidentielle américaine du 6 novembre approche à grands pas. Le duel entre Barack Obama et Mitt Romney est de plus en plus acharné. Les partisans de l'un et de l'autre attaquent le candidat adverse à coups de "négative Ad", des spots-TV accusateurs. Si la méthode n'est pas nouvelle, la dureté des propos l'est bien. Un des spots s'est en effet révélé très dur envers le candidat républicain si bien qu'il est aujourd'hui au cœur d'un scandale outre Atlantique, rapporte LeFigaro.fr.

Dans le dernier spot télévisé du comité de soutien Priorities USA Action, Joe Soptic n'a pas hésité à accuser Mitt Romney d'être responsable de la mort de sa femme. Ancien sidérurgiste dans une aciérie fermée par l’entreprise de Mitt Romney, Brain Capital, il a perdu son travail ainsi que son assurance-santé en 2001. Sa femme, souffrante d'un cancer, n'a pas pu être soignée et est décédée en 2006, raconte-t-il. "Je ne pense pas que Mitt Romney se rende compte de ce qu'il a fait aux gens. Et en plus, je ne pense pas qu'il s'en préoccupe", regrette-t-il dans la vidéo.

Le camp républicain a rapidement dénoncé la "bassesse" des propos assurant par ailleurs que ceux-ci ne sont pas exactes, relate le site français. D'une part Mitt Romney n'était plus à la tête de la société au moment des faits et de l'autre la femme de Joe Soptic ne dépendait pas de l'assurance de son mari puisqu'elle avait la sienne. Pour sauver les meubles, le camp d'Obama s'est défendu en assurant ne pas connaître l'histoire de la famille Soptic.

Les partisans du républicain ont quant à eux répliqué par une autre vidéo, comme le souligne Europe 1. Ils y accusent l'actuel président de mener une guerre contre la religion en permettant l'accès gratuit aux moyens contraceptifs. Plus que trois mois avant le dénouement...

Publicité clickBoxBanner