International

Le prince Williams a été "profondément attristé" d'apprendre que l'une des soldats britanniques tuées jeudi en Irak était une de ses amies proches et collègue, a-t-on appris vendredi auprès des services du prince.

"Le prince William a été profondément attristé d'apprendre la mort tragique de Jo Dyer," a annoncé Clarence House. Joe Dyer, tout comme le prince William, était devenue officier de l'académie militaire royale de Sandhurst, lors d'une cérémonie présidée par la reine Elizabeth II, en décembre dernier.

La sous-lieutenant a été tuée avec trois de ses collègues et leur interprète civil jeudi dans l'explosion d'un engin artisanal au passage de leur véhicule près de Bassorah, dans le sud de l'Irak. La mort de la jeune femme porte à quatre le nombre de victimes féminines dans l'armée britannique depuis le début de l'invasion de l'Irak en mars 2003 qui a perdu au total 140 soldats.

"Jo était l'une de amies proche du prince à l'académie de Sandhurst et il pense beaucoup à sa famille et ses amis en ce moment. Ils demeureront dans ses pensées et ses prières", ont indiqué les services du prince.

Le jeune prince, deuxième prétendant au trône britannique derrière son père le prince de Galles, est officier de l'un des plus célèbres régiments britanniques, le "Blues and Royals regiment of the Household Cavalry", une unité de cavalerie directement rattachée à la maison royale.

Le prince Harry, 22 ans, frère de William et troisième dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre, va servir dans les prochains mois au sud de l'Irak avec le Régiment "Blues and Royals" dans lequel il sert.