International Que faire pour que les Syriens soient au plus vite débarrassés de la guerre qui meurtrit leur pays ? La question, toujours plus urgente alors que ce conflit est entré le mois dernier dans sa huitième année, était au cœur de la conférence sur l’avenir de la Syrie et des pays de la région, qui s’est tenue mardi et mercredi - et pour la seconde année consécutive - à Bruxelles. Celle-ci a rassemblé des représentants de 85 pays et plus de 200 ONG sous le parrainage conjoint des Nations unies et de l’Union européenne. Avec une double visée.

(...)