International Une cour égyptienne a requis samedi la peine de mort pour 75 personnes accusées d'avoir participé en 2013 à un sit-in de soutien au président de l'époque Mohammed Morsi. Au total, 739 personnes sont poursuivies dans ce gigantesque procès. 

Comme le définit la loi égyptienne, le grand Mufti (chef de l'autorité islamique dans le pays) peut désormais émettre un avis, non liant. Les condamnations finales tomberont le 8 septembre.