International Dix personnes, soupçonnées de vouloir attaquer des hommes politiques, ont été arrêtées mardi, indique l'AFP.

Dix personnes âgées de 17 à 25 ans, soupçonnées de vouloir attaquer des hommes politiques, ont été arrêtées mardi dans le sud-est de la France et en région parisienne, dans le cadre d'une enquête où un ex-militant d'extrême droite a été arrêté fin juin, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

Dans cette enquête, un ex-membre de l'Action française (extrême droite royaliste), âgé de 21 ans, a été inculpé début juillet après avoir menacé de s'en prendre à des migrants et des jihadistes sur les réseaux sociaux, selon ces sources, confirmant une information du quotidien français Le Monde.