International

Ted Cruz, candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine, était confronté vendredi à une plainte en justice remettant en cause son éligibilité à la tête des Etats-Unis en raison de son lieu de naissance, le Canada voisin. 

Cette procédure intervient après que l'actuel favori à l'investiture républicaine, le milliardaire Donald Trump, a remis en cause l'éligibilité de Cruz, son principal rival.

Au cours d'un débat jeudi soir, ce dernier a affirmé être en conformité avec la Constitution américaine selon laquelle le président de la première puissance mondiale doit être "né Américain".

Ted Cruz, actuellement sénateur du Texas, est né en 1970 à Calgary, métropole économique de la province pétrolière canadienne de l'Alberta (ouest) d'une mère Américaine, originaire du Delaware (est), et d'un père cubain. Ses parents étaient retournés aux Etats-Unis un an après sa naissance.

L'homme politique a par ailleurs renoncé l'an dernier à sa citoyenneté canadienne. En deuxième place dans les intentions de votes des républicains à l'approche des caucus et des primaires, mais au coude-à-coude avec Trump en Iowa, qui sera le premier Etat à se prononcer, Cruz a accusé son rival de monter cette affaire en épingle pour maintenir son avance dans les sondages.