International La Chambre a voté un texte et le Sénat en prépare un autre. Trump en tremble.

Pour Donald Trump, c’est enfin l’occasion de rebondir. Et, de nouveau, la crainte de voir le succès lui échapper de justesse. La Chambre des représentants a adopté jeudi la réforme fiscale dont le président américain avait fait l’une de ses grandes promesses de campagne. Il appartient maintenant au Sénat de l’approuver, mais cette Assemblée pourrait torpiller le projet, comme elle l’avait fait à deux reprises pour l’abrogation de l’Obamacare, le programme d’assurance-maladie dont les Républicains ne savent plus comment se débarrasser.

(...)