International

Donald Trump accueillait pour la première fois le président turc Recep Tayyip Erdogan à la Maison Blanche pour y évoquer notamment le dossier brûlant des milices kurdes soutenues par Washington et qui combattent l'Etat islamique en Syrie ou pour parler encore de l'extradition de Fethullah Gülen. 

Ce prédicateur musulman vit aux Etats-Unis et est accusé par le pouvoir turc d'avoir fomenté le coup d'Etat de juillet.

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'ambiance est on ne peut plus tendue à Washington puisque des heurts ont éclaté devant l'ambassade turque. Selon le Guardian, neuf personnes ont été blessées et deux arrêtées après ces échauffourées. 

Selon des témoins cités par le Guardian, des membres de la sécurité du président auraient attaqué des manifestants kurdes qui tenaient des drapeaux en main devant la résidence. 

Selon la chaîne de télévision NBC, Erdogan se trouvait dans le bâtiment au moment de l'altercation.